Informations techniques

Les applications modernes sont basées sur une « Service Oriented Architecture » (SOA). SOA n’est ni un produit ni une norme technologique, mais un concept indépendant de la technologie pour l’architecture des systèmes logiciels. magnet™ est basé sur SOA. Mais quel est l’avantage de SOA ? Les fonctions d’un logiciel doivent être disponibles sous forme de système modulaire indépendants, avec des tâches professionnelles clairement définies et des services web, et ne doivent être que faiblement connectées les unes aux autres. Cela permet de réaliser des changements dans les services individuels ou dans les relations entre les services sans avoir à retravailler le système dans son ensemble. Enfin, c’est aussi l’une des conditions préalables à l’exploitation du cloud. Et c’est aussi l’une des raisons pour lesquelles softcash ag peut proposer des solutions à la fois dans le cloud et On-Premise.

magnet™ est une application client/serveur classique. Le client est une application Windows Forms qui est distribuée à l’aide du modèle « ClickOnce Deployment Model » de .Net Frameworks Par conséquent, aucune installation n’est requise l’ordinateur Windows Client. L’application est téléchargée via le web et exécutée dans la sandbox .Net Framework.

magnet™ peut également être exécuté dans des environnements Citrix et Microsoft Terminal Server ou Virtual Desktop Infrastructure.

Le navigateur doit prendre en charge le préfixe ClickOnce. C’est le cas par défaut pour toutes les versions de Windows Internet Explorer et Windows Edge (non basé sur Chromium). Des modules complémentaires sont disponibles pour Firefox et Google Chrome. Pour Edge basé sur Chromium, cela peut être activé dans les paramètres.

La communication entre le client et le serveur est basée sur WCF (Windows Communication Framework) via HTTPS, port par défaut TCP/443.

Le client doit fonctionner sous Windows 8.1 ou Windows 10 et avoir la version complète de .NET Framework 4.6.2 installée. Selon la version, cela peut déjà faire partie du système opérationnel.